Accueil « la ligne de Sceaux oubliée »


Historique

Cartes

Situation gale en région parisienne

Le tracé de la ligne entre  Saint-Rémy et Boullay-les-Troux

Le tracé de la ligne entre  Boullay-les-Troux et Limours

La ligne en photos


CARTES Régionales

 

Note : les schémas et figures de cette page peuvent être agrandies en « pointant et cliquant » au dessus

La situation de la ligne de Sceaux au-delà de Saint-Rémy, vers Limours. Saint-Rémy est situé à 30 km environ au sud, sud-ouest de Paris, au terminus de l’actuelle ligne B du RER. L’ancienne ligne, à voie unique dès le départ de Saint-Rémy, est figurée en rouge sur cette carte. Autour de Limours, en noir, on aperçoit les restes de la ligne de Paris à Chartres via Gallardon, utilisée comme ligne d’essai par l’aérotrain Bertin. En pointillés noirs, le viaduc, qui enjambait le terminus de la ligne de Sceaux, autour des installations de la gare de Limours, partiellement visible

 

Le tracé de la ligne entre Saint-Rémy et Boullay-les-Troux.  Le tracé agrandi de la ligne entre Saint-Rémy et Boullay-les-Troux est encore visible dans les indications de relief des cartes d’état-major. La voie reste posée sur le tracé indiqué en noir, mais elle est déposée sur le tracé indiqué en rouge. Les chiffres portés en noir sur fond rose se rapportent aux numéros des photos rassemblées sur la page « la ligne photos »

 

Le tracé de la ligne entre Saint-Rémy et Boullay-les-Troux.  Le tracé agrandi de la ligne entre Saint-Rémy et Boullay-les-Troux est encore visible dans les indications de relief des cartes d’état-major. La voie reste posée sur le tracé indiqué en noir, mais elle est déposée sur le tracé indiqué en rouge. Les chiffres portés en noir sur fond rose se rapportent aux numéros des photos rassemblées sur la page « la ligne photos ». "Google image"permet de repérer facilement cette ligne sur les photographie aérienne que ce site met a disposition des internautes.

 

Situation générale en région parisienne

La ligne de Sceaux, devenue la ligne B du RER, se dirige essentiellement au sud à partir de Paris, pour s’orienter résolument à l’Ouest au-delà du nœud ferroviaire de Massy-Palaiseau. Elle s’engage alors dans la vallée creusée par l’Yvette, qui se resserre progressivement entre Palaiseau et Saint Rémy. Avant sa fermeture, cette ligne se dirigeait alors, à partir de Saint-Rémy, vers le sud, pour quitter la vallée de Chevreuse par un vallon adjacent. Une fois sur le plateau du Hurepoix, elle s’orientait résolument vers le sud-est pour rejoindre Limours, à plus de 15 km au delà de son actuel terminus.

 



Le tracé de la ligne entre Saint-Rémy et Boullay-les-Troux

Immédiatement après la gare de Saint-Rémy (1,2), la ligne se dirige au sud dans le vallon de Saint Paul, qui lui permet de quitter la vallée de Chevreuse (3 à 9). Comme indiqué dans l’historique, le tracé de la ligne à partir de Saint Rémy avait donné lieu à différentes controverses. La position de la gare de Saint Rémy, 25 m en contrebas de l’emplacement originel, a impliqué un dénivelé plus fort de la ligne qui s’extirpe de la vallée de Chevreuse en une rampe sévère et  quasi-continue de 20o/oo. Après le vallon de Saint-Paul, la ligne pénètre dans le vallon de Nervilliers, puis dans le bois de Montabé, et rejoint finalement le plateau du Fay à la hauteur de la gare de Boullay-les-Troux.  

La plate-forme de la ligne est aménagée en chemin de promenade accessible aux piétons et aux vélos, de Saint-Rémy à Boullay. La partie la plus difficile d’accès reste curieusement, la partie de cette plate-forme où la voie n’est pas déposée, à proximité de Saint-Rémy. Au delà, en particulier dans le bois de Montabé, le chemin de promenade est très facilement accessible, jusqu’à la gare de Boullay. Des vestiges de cette gare, essentiellement constitués d’un quai, sont encore visibles à Boullay, sur cette partie de la ligne. 



 

Le tracé de la ligne entre Boullay-les-Troux et Limours

Après Boullay, la ligne traverse la plaine du Fay, un plateau à vocation essentiellement agricole, pour atteindre son point culminant à 176m d’altitude, avant de s’orienter vers l’est-sud-est et s’engager dans la dépression du ruisseau de Prédecelle. En pente douce, la ligne regagne Limours à 156 m d’altitude.

La ligne se terminait à la gare de Limours, toujours visible de nos jours et utilisée comme bâtiment municipal, sous le viaduc qu’empruntait la ligne de Paris à Chartres par Gallardon. Cette autre ligne desservait Villebon, Gometz, puis également Limours. A noter que cette ligne a, aujourd’hui, aussi disparu, sauf sur la section de Paris à Massy, puisque son tracé a été repris en grande partie par la ligne dédiée du TGV Atlantique pour " s’extirper " de l’agglomération parisienne. Il en reste d’autres vestiges intéressants. Ainsi, la nationale 188, embranchée sur l’autoroute A10 à hauteur de Palaiseau utilise la plate forme de cette ligne, reconnaissable aux ponts et passerelles caractéristiques du monde ferroviaire. La gare de Villebon-Etat a également été conservée et reste visible de la RN 188. Plus au sud, la plate forme de la ligne qui traverse en partie Gometz-la-Ville a été aménagée pour supporter la déviation du RD 988. Les fans de l’aérotrain, procédé Bertin, se rappelleront aussi avec nostalgie qu’une ligne expérimentale avait été implantée de Gometz-la-Ville à Limours. Celle-ci utilisait le tracé et les emprises foncières de la ligne de Massy à Gallardon. A Limours, le viaduc qui enjambait la gare P.-O. de Limours et permettait le franchissement de la dépression de la Prédecelle, existe encore et reste partiellement accessible, et le rail caractéristique en "T" inversé est toujours présent parmi les mauvaises herbes. Enfin, au sud de Limours, les emprises sont toujours visibles dans le paysage, vers Pecqueuse, Bonnelles, Bullion, et jusqu'à Saint-Arnoult-en-Yvelines.

Impossible de quitter Limours sans jeter un coup d’œil aux installations techniques annexes de la gare, le château d’eau et la remise à machines, aujourd’hui remarquablement remises en état, et utilisés par une entreprise pour son activité industrielle.

 

 

Accueil « la ligne de Sceaux oubliée »


Historique

Cartes

Situation gale en région parisienne

Le tracé de la ligne entre 
                       Saint-Rémy et Boullay-les-Troux

Le tracé de la ligne entre  Boullay-les-Troux et Limours

La ligne en photos